DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Les Pussy Riot enfin libres


Russie

Les Pussy Riot enfin libres

À peine sortie de sa geôle de Sibérie, la jeune Nadejda Tolokonnikova (24 ans) revient sur cette libération surprise dont elle se serait bien passée à moins de quatre mois de la fin officielle de sa peine pour. “C’est juste encore une mise en scène avant les Jeux olympiques. Ils veulent à tout prix éviter que tous les grands pays européens boycottent les Jeux en Russie. Mais nous devons nous souvenir de tous les gens qui ne sont pas médiatisés, qui sont même parfois oubliés mais qu’il faut pourtant faire sortir de ces prisons parce qu’ils n’ont rien à y faire.”

Même engagement inconditionnel de l’autre Pussy Riot libérée plus tôt. Maria Aliokhina promet de lutter activement pour la défense des droits humains en Russie. “Je pense que l’ONG ou l’association de défense des droits humains dans laquelle je vais m’engager sera une structure reconnue. Mais nos méthodes resteront les mêmes.”

L’amnistie votée par la Douma permettra de libérer moins de 1 500 personnes sur les 700 000 incarcérées.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Soudan du Sud : l'armée prête pour une offensive contre les rebelles, les réfugiés affluent