DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

L'attentat de Mansoura marque un tournant en Egypte


Egypte

L'attentat de Mansoura marque un tournant en Egypte

Un attentat cette nuit contre le siège de la police égyptienne a fait au moins 14 morts et une centaine de blessés à Mansoura, le chef-lieu de la province de Dakahleya, dans le delta du Nil.

Certains membres du gouvernement ont aussitôt accusé les frères musulmans d‘être à l’origine de l’attaque, avant de se rétracter. La confrérie dément et condamne fermement les explosions meurtrières. Mais le ministre de l’Intérieur, Mohamed Ibrahim, qualifie les islamistes de terroristes. Des propos qui aggravent les tensions entre les sympathisants des militaires au pouvoir et les supporters des frères musulmans.

Notre correspondant sur place, Mohammed Shaikhibrahim : “L’Egypte a franchi une nouvelle étape aujourd’hui avec cette attaque qui a été particulièrement violent. La charge d’explosifs utilisée n’a pas seulement détruit une large partie du bâtiment de la police mais aussi plusieurs immeubles voisins.”

Depuis la chute du Président Mohammed Morsi, lui même issu des frères musulmans, l‘Égypte est en proie à des violences politiques quasi quotidiennes qui ont fait 1 500 morts en six mois, des manifestants pro-Morsi pour la plupart.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Auto-traduction

Prochain article

monde

Attentat meurtrier contre une direction régionale de la police égyptienne