DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Des visas pour les Arctic 30


Russie

Des visas pour les Arctic 30

La justice russe commence à délivrer les visas de sortie aux membres d‘équipage d’un navire de Greenpeace arraisonné en septembre.

Au moins 14 des 26 étrangers qui se trouvaient à bord de l’Artic Sunrise vont pouvoir rentrer chez eux après plusieurs mois d’incarcération. Tous ont été amnistiés la semaine dernière, mais ce visa marque la dernière étape de leur calvaire.

“Ce n’est pas fini. On peut rentrer nous avons agi pour que les gens soient conscients de ce qui se passe en Arctique et nous continuerons à le faire, mais de façon différente”, souligne le Néerlandais Mannes Ubels.

Les 30 membres de l‘équipage de l’Arctic Sunrise ont été arrêtés fin septembre après une action contre une plateforme pétrolière dans l’Arctique visant à dénoncer les risques environnementaux de l’exploitation d’hydrocarbures dans cette zone. Détenus dans un premier temps à Mourmansk, au-delà du cercle polaire, ils ont ensuite été transférés à Saint-Pétersbourg, avant d‘être remis en liberté sous caution en novembre.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Centrafrique : une dizaine de civils tués depuis mercredi