DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Un attentat vise des civils en Égypte


Egypte

Un attentat vise des civils en Égypte

Une bombe a explosé ce matin dans un bus du Caire faisant cinq blessés. Un second explosif a été désamorcé par la police. Le pays est en proie à de graves violences depuis la chute du Président Mohammed Morsi (renversé par l’armée le 3 juillet dernier) et la répression sanglante de ses partisans, mais cette attaque est la première à ne pas viser uniquement des militaires ou des policiers.

Mardi un kamikaze avait lancé sa voiture bourrée d’explosifs contre le quartier général de la police de Mansoura, à une centaine de kilomètres du Caire, tuant 15 personnes, dont 14 policiers. Un mouvement djihadiste basé dans le Sinaï et disant s’inspirer d’Al-Qaïda a revendiqué l’attaque, “fermement” condamnée par les Frères musulmans.

La confrérie a été placée hier sur la liste des organisations terroristes par le gouvernement mis en place par l‘état-major égyptien. De fait, les islamistes n’ont plus le droit de manifester. Une interdiction que les principaux intéressés entendent braver pour continuer à réclamer le retour de leur président destitué par l’armée.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Le remaniement du gouvernement turc ne calme pas les esprits