DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Egypte : trois morts en marge de manifestations des Frères Musulmans


Egypte

Egypte : trois morts en marge de manifestations des Frères Musulmans

Nouvelle journée de violences en Égypte, où des affrontements ont opposé des militants islamistes aux forces de l’ordre, notamment à l’université Al Azhar du Caire.

Le bilan de ces manifestations, au niveau national, fait état de trois morts, parmi les manifestants, et de nombreux blessés, y compris dans les rangs des policiers, qui ont été la cible de jets de pierres.
Les forces de l’ordre ont procédé à près de 300 interpellations.

Ces heurts interviennent après la décision des autorités de classer les Frères Musulmans en groupe terroriste. Décision prise au lendemain d’un attentat suicide contre un bâtiment de la police, qui peut entraîner des condamnations à la prison à vie ou à la peine de mort pour les responsables de la confrérie.

Les partisans des Frères Musulmans avaient appelé à un grand rassemblement, ce vendredi, pour condamner cette décision.

De notre correspondant au Caire Mohammed Shaikhibrahim : ‘‘Le conflit entre le gouvernement et les partisans de la confrérie ne cesse de s’intensifier. Il a pris un tout autre tournant depuis que les Frères Musulmans ont été classés en organisation terroriste.’‘

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Attentat de Beyrouth : Damas et le Hezbollah mis en cause