DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Istanbul, Ankara, les manifestants réclament la démission du gouvernement


Turquie

Istanbul, Ankara, les manifestants réclament la démission du gouvernement

A Istanbul, la tension monte d’un cran, ce vendredi soir.
La police turque n’hésite pas à utiliser canons à eau, gazs lacrymogènes et balles en plastique pour disperser les manifestants.

Le cortège tentait de rejoindre la place Taksim.

A Ankara, aucun incident n’a été signalé, mais on pouvait voir et entendre les même slogans qu‘à Istanbul:
“démission du gouvernement”

“Nous voulons que la Turquie sorte de son chaos, nous voulons nos droits, la liberté, nous voulons la démocratie”
Nous dit un manifestant, un autre nous explique pourquoi il a rejoint le cortège.
“Je suis ici pour demander qu’on arrête de piller la Turquie, je suis ici pour condamner la corruption et je réclame la démission du gouvernement.”

Ces nouveaux rassemblements en Turquie rappellent, la vague de manifestations qui avait fait vaciller le pouvoir en juin dernier. A l’approche des élections municipales, cette crise politique inédite fragilise encore la position d’Erdogan

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Six militants de Greenpeace amnistiés par la Russie rentrent au pays