DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Les combats se poursuivent au Soudan du Sud


Sud-Soudan

Les combats se poursuivent au Soudan du Sud

La communauté internationale redouble d’efforts pour tenter d‘éviter que le Soudan du Sud ne sombre dans la guerre civile.
Depuis la mi-décembre, le jeune pays est frappé par d’intenses combats. Au coeur du conflit, une rivalité entre le président Salva Kiir et son ex-vice président, Riek Machar.
Des combats entre forces gouvernementales et rebelles qui font fuir la population. Selon l’ONU, au moins 90.000 personnes auraient été déplacées depuis une dizaine de jours.
Des Casques bleus sont attendus en renfort.

“L’armée est débordée avec la protection des civils dans nos camps, elle doit s’assurer qu’ils sont en sécurité explique Hilde Johnson, la responsable de la mission de l’ONU au Soudan du Sud. Nous faisons aussi des patrouilles maintenant, de jour comme de nuit, dans les quartiers de Juba pour tenter de créer un environnement plus protecteur pour les habitants.”

Alors que chaque camp revendique le contrôle de Malakal, capitale de l’Etat du Haut-Nil, riche en pétrole, les deux protagonistes ont accepté d’entamer des pourparlers, mais sans fixer de date.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

La base américaine controversée redéployée sur Okinawa