DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Mohammad Chatah, l'homme de l'ombre des Hariri


Liban

Mohammad Chatah, l'homme de l'ombre des Hariri

Titulaire d’un doctorat en économie, Mohammad Chatah avait intégré le Fonds Monétaire International au début des années 1980, avant de devenir quelques années plus tard l’ambassadeur du Liban à Washington, puis ministre des Finances dans le gouvernement de Fouad Siniora.

Il était un proche de l’ex-Premier ministre Rafiq Hariri qui l’avait nommé nommé vice-gouverneur de la Banque centrale du Liban dans les années 1990.

Après l’assassinat de ce dernier en 2005, Mohammad Chatah deviendra un proche conseiller du fils, Saad Hariri, le chef de l’alliance dite du ‘‘14 mars’‘, une coalition politique libanaise hostile au régime syrien de Bachar al-Assad et à son allié le Hezbollah.

Une heure avant sa mort, Mohammad Chatah avait publié sur Twitter un message dans lequel il accusait le mouvement chiite de chercher à prendre les commandes au Liban.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

La détention des Pussy Riot n'a pas entamé leur détermination à chasser Poutine