DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Six militants de Greenpeace amnistiés par la Russie rentrent au pays


Russie

Six militants de Greenpeace amnistiés par la Russie rentrent au pays

Le retour au pays et le soulagement pour 6 militants de Greenpeace amnistiés par la Russie. Cinq Britanniques et un Canadien ont passé 2 mois en prison pour avoir participé avec une vingtaine d’autres militants à une action contre une plateforme pétrolière dans l’Arctique. L’objectif était de dénoncer les risques de l’exploitation d’hydrocarbures dans cette zone aux écosystèmes particulièrement fragiles.

Cette action avait valu aux militants d‘être dans un premier temps inculpés de piraterie, un crime passible de 15 ans de prison maximum. Puis ce chef d’inculpation avait été requalifié en “hooliganisme”, délit qui leur faisait encourir jusqu‘à sept ans de détention.
Interpellés en mer par un commando des forces russes, ils ne disposaient en effet pas de visa d’entrée sur le territoire russe, ce qui les empêchait aussi de le quitter.

Avec AFP

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Attentat de Beyrouth : Damas et le Hezbollah mis en cause