DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Les deux attentats de Volgograd liés selon les enquêteurs russes


Russie

Les deux attentats de Volgograd liés selon les enquêteurs russes

Au moins 14 personnes ont été tuées ce lundi dans un attentat commis par un kamikaze dans un trolleybus à Volgograd au lendemain d’un attentat suicide qui avait déjà fait 17 morts dans la gare centrale de cette ville de la Volga, qui n’est autre que l’ancienne Stalingrad. Les attaques n’ont pas été revendiquées mais certains pointent déjà les islamistes du Nord-Caucase.

“D’après nos informations préliminaires, l’engin explosif contenait au moins 4 kilos de TNT. Tout comme l’engin explosif placé dans la station de train. Des éclats identiques ont été retrouvés dans les deux engins ce qui confirme – pour les enquêteurs- que les deux actes terroristes sont liés. Il est tout à fait probable que les deux attentats aient été préparés en même temps”, explique le porte-parole du comité d’enquête Vladimir Markin.

En juillet, les islamistes du Nord Caucase, une ancienne République soviétique à majorité musulmane, avaient appelé leurs sympathisants à empêcher l’organisation des Jeux Olympiques de Sotchi. Les médias russes ont évoqué l’hypothèse d’une veuve de rebelles qui aurait voulu se venger sur des civils russes. L’agence Ria-Novosti indique de son côté que la police s’intéresse à un homme lié aux combattants du Daguestan, une autre république du Caucase théâtre d’explosions quasi quotidiennes.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Sécurité maximale en Russie