DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Naufragés de l'Antarctique : un hélicoptère chinois à la rescousse du navire russe


monde

Naufragés de l'Antarctique : un hélicoptère chinois à la rescousse du navire russe

Le salut viendra finalement du ciel pour les passagers de l’Akademik Shokalskiy, ce bateau russe prisonnier des glaces depuis six jours dans l’Antarctique.

L’hélicoptère du brise-glace chinois “Dragon des Neiges” a reçu pour consigne de Moscou d’intervenir dès que la météo le permettrait. Les 52 touristes et scientifiques anglo-saxons à bord seront évacués, ainsi que quatre membres de l‘équipage russe. Les 18 autres garderont le navire jusqu‘à ce qu’il puisse être dégagé.

Plus tôt dans la journée, le brise-glace australien Aurora Australis a dû faire demi-tour à 20 kilomètres de sa cible, faute de visibilité. L’Aurora Australis peut briser des glaces atteignant une épaisseur d’un mètre soixante. Elles atteignent cependant 3 mètres autour du navire russe.

L’Akademik Shokalskiy s‘était engouffré il y a trois semaines dans le sillage d’une expédition historique menée il y a un siècle (l’expédition Mawson). Il devait rejoindre la Nouvelle-Zélande début janvier.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Violente attaque anti-allemande à Athènes