DERNIERE MINUTE

Naufragés de l'Antarctique : un hélicoptère chinois à la rescousse du navire russe

Vous lisez:

Naufragés de l'Antarctique : un hélicoptère chinois à la rescousse du navire russe

Taille du texte Aa Aa

Le salut viendra finalement du ciel pour les passagers de l’Akademik Shokalskiy, ce bateau russe prisonnier des glaces depuis six jours dans l’Antarctique.

L’hélicoptère du brise-glace chinois “Dragon des Neiges” a reçu pour consigne de Moscou d’intervenir dès que la météo le permettrait. Les 52 touristes et scientifiques anglo-saxons à bord seront évacués, ainsi que quatre membres de l‘équipage russe. Les 18 autres garderont le navire jusqu‘à ce qu’il puisse être dégagé.

Plus tôt dans la journée, le brise-glace australien Aurora Australis a dû faire demi-tour à 20 kilomètres de sa cible, faute de visibilité. L’Aurora Australis peut briser des glaces atteignant une épaisseur d’un mètre soixante. Elles atteignent cependant 3 mètres autour du navire russe.

L’Akademik Shokalskiy s‘était engouffré il y a trois semaines dans le sillage d’une expédition historique menée il y a un siècle (l’expédition Mawson). Il devait rejoindre la Nouvelle-Zélande début janvier.