DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Russie : les deux attentats de Volgograd seraient liés (enquêteurs)


Russie

Russie : les deux attentats de Volgograd seraient liés (enquêteurs)

Un kamikaze est probablement à l’origine du nouvel attentat qui a endeuillé Volgograd ce matin. Une explosion a retenti à 8h23 locales à bord d’un trolley-bus de cette ville du sud-ouest de la Russie. Bilan : 15 morts au moins et une trentaine de blessés.

D’après les enquêteurs, cet attentat serait lié à celui perpétré hier dans la gare de Volgograd. 17 personnes y ont perdu la vie, 37 autres ont été blessées. Les explosifs utilisés dans les deux attentats seraient en effet identiques.

Ce matin, le terroriste était apparemment de sexe masculin. Un test ADN est en cours pour l’identifier.

Le gouvernement russe à pour sa part fait le lien entre le double attentat de Volgograd avec des attaques terroristes aux Etats-Unis, en Syrie et ailleurs. Il en appelle aussi à la solidarité internationale pour leur lutte contre le “terrorisme”.

“Nous ne battrons pas en retraite et nous continuerons notre combat contre un ennemi insidieux qui ne peut être vaincu qu’ensemble” a déclaré le ministère des Affaires étrangère russe.

Ces attentats ravivent les craintes quant à la sécurité des Jeux Olympiques d’hiver organisés en février à Sotchi, aux pieds du Caucase russe, où une rébellion islamiste fait rage.

Son chef, Dokou Oumarov, ennemi numéro un du Kremlin, avait appelé en juillet dans une vidéo à des attaques pour empêcher “par tous les moyens” le déroulement des JO de Sotchi.

Une attaque suicide avait déjà fait 6 morts à Volgograd en octobre dernier.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

L'opposition ukrainienne poursuit son combat anti-pouvoir mais mobilise moins