DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Inde : une adolescente s’immole par le feu après avoir été violée


monde

Inde : une adolescente s’immole par le feu après avoir été violée

En Inde, une adolescente de 16 ans est décédée des suites de ses blessures après s’être immolée par le feu : elle avait été violée par un groupe à deux reprises.

La jeune fille a tenté de mettre fin à ses jours le 23 décembre dernier, environ deux mois après avoir été agressée par sept hommes, selon les médias locaux.
Le quotidien de Calcutta The Telegraph indique que le premier viol a eu lieu un samedi soir du mois d’octobre. Elle avait été piégée afin de sortir de chez elle. Elle a perdu connaissance pendant son agression et a été retrouvée par ses parents le lendemain matin, inconsciente dans un champ.

Elle va alors déposer plainte, le jour même, en compagnie de son père. Sur le chemin du retour, le même groupe d’hommes auraient arrêté leur véhicule. Après avoir écarté le père, ils enlèvent de nouveau la jeune fille. Elle a déclaré à la police avoir alors été violée dans un taxi.

La police arrêtent six personnes mais la famille explique avoir reçu des menaces s’ils ne retiraient pas leur plainte. La jeune fille s’est immolée par le feu quelques heures après. L’adolescente a été brûlée à plus de 80% et ses poumons ont été endommagés. Elle est décédée de ses blessures dans un hôpital de Calcutta ce mardi.

Ce drame survient alors que la violence sexuelle en Inde a éclaté aux vues du monde entier, y compris de l’Inde elle-même, avec le viol et la mort d’une femme de 23 ans dans un bus de New Delhi en décembre 2012.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

C’est officiel : le Pape n’a pas aboli les péchés