DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Troisième vague de libération de prisonniers palestiniens


Israël

Troisième vague de libération de prisonniers palestiniens

Retour en gloire à Ramallah. Dix-huit des vingt-six prisonniers palestiniens libérés par Israël ont été accueillis en héros dans la capitale de l’Autorire palestinienne, en Cisjordanie.

Ils ont retrouvé leurs proches, conformément aux engagements pris par l’Etat hébreu pour relancer le processus de paix au Proche-Orient, même si les négociations n’avancent guère depuis plusieurs semaines.

“Je vous promets qu’il n’y aura pas d’accord de paix final avec Israël tant que tous les prisonniers ne seront pas rentrés chez eux”, a déclaré Mahmoud Abbas, le président de l’Autorité palestinienne à la foule.

C’est la troisième vague de libération de prisonniers depuis la mi-août. Ces libérations sont dénoncées par les familles de victimes d’attentat en Israël.

“Je suis tellement heureuse, je n’ai pas vu mon mari pendant 22 ans, c’est le plus beau jour de ma vie, c’est une joie immense”, explique Jamila Salman, l‘épouse de l’un des prisonniers, à Bet Lahiya.

Son mari, de retour dans la bande de Gaza, n’oublie pas les 5000 Palestiniens toujours incarcérés dans les geôles israéliennes.

“Je n’ai pas de mots pour dire ce que je ressens. Je suis très heureux mais c’est toujours très dur parce que je pense à ceux qui sont encore prisonniers, en particulier à ceux qui sont malades et aux autres qui passent leur vie en prison”, indique Mahmoud Salman.

Alors que le secrétaire d’Etat américain est attendu jeudi dans la région pour encourager le processus de paix, Israël s’apprête à annoncer la construction de 1400 nouveaux logements dans des colonies de Cisjordanie : le principal point de blocage des négociations.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Pas d'accord pour pacifier l'Irlande du Nord