DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Croatie : arrestation d'un ex-chef espion réclamé par Berlin


Croatie

Croatie : arrestation d'un ex-chef espion réclamé par Berlin

Une arrestation ce mercredi matin à Zagreb en Croatie n’est pas passée inapercue : celle de Josip Perkovic, un ancien membre des services secrets de l’ex-Yougoslavie et ex-chef du renseignement croate. Josip Perkovic est recherché par la justice allemande pour son implication présumée dans le meurtre d’un dissident croate en Bavière en 1983.

Il s’opposera a son extradition, a dit son avocat Anto Nobilo à la radio nationale, précisant qu’un tribunal de Zagreb devrait se prononcer dans les huit jours sur l’extradition.

La Croatie a été accusée cet été de vouloir empêcher cette extradition vers l’Allemagne. Quelques jours avant de rejoindre l’Union européenne en juillet dernier, Zagreb avait voté une loi limitant la portée du mandat d’arrêt européen aux affaires postérieures à août 2002. Les crimes commis à l‘époque yougoslave (1945-1990) et durant la guerre serbo-croate (1991-1995) en auraient été exclus.

Ce dossier est allé jusqu‘à ternir les relations avec l’Allemagne, un allié traditionnel de la Croatie, dont la chancelière, Angela Merkel, a boudé les cérémonies d’adhésion du pays à l’UE.

L’affaire a entraîné des menaces de sanctions de la Commission européenne. La Croatie a finalement fait marche arrière. Le mandat d’arrêt européen est entré en vigueur ce mercredi sans la limitation controversée.

Avec AFP

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Marche pour la démocratie à Hong Kong