DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Nouvelle année en Ukraine et mêmes problématiques


Ukraine

Nouvelle année en Ukraine et mêmes problématiques

Devant son palais, illuminé de mille feux, le président Viktor Ianoukovitch, a prononcé son discours de nouvel an. Il s’est montré conscient des problèmes. Contesté par l’opposition depuis sa volte-face sur le rapprochement européen au profit de la Russie, il a mis en avant “le dialogue et les négociations en ces temps difficiles et appelé le peuple à aller dans la même direction, soudé”.

Sur le Maïden, place de l’indépendance, barricadé et occupé depuis plus d’un mois, dans le centre de Kiev, environ 200 000 opposants ukrainiens ont entonné l’hymne national.

L’ancien boxeur Vitali Klitschko, l’un des Ukrainiens les plus célèbres au monde, aujourd’hui leader du parti d’opposition Udar, se bat pour faire cesser un “combat sans règles en Ukraine”, pour un pays européen et pas pour le pouvoir. Il réclame une élection anticipée en 2014 pour un changement des autorités et se dit sûr que l’opposition peut remporter ces élections!

Depuis sa prison, l’opposante et ex-Première ministre Ioulia Timochenko a appelé les Ukrainiens à croire en la victoire dans une lettre lue hier soir. Elle y déclare qu’“en 2014, le pays commencera à se débarrasser de la dictature, que ce sera une année des Ukrainiens libres”…

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Le délai sur les armes chimiques en Syrie a expiré mais c'était attendu