DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Sud-Soudan : les pourparlers directs pour un cessez-le-feu retardés


Sud-Soudan

Sud-Soudan : les pourparlers directs pour un cessez-le-feu retardés

Les pourparlers directs pour un cessez-le-feu au Sud-Soudan sont retardés. Ces discusions entre les deux camps en conflit dans la plus jeune nation du monde devaient avoir lieu aujourd’hui à Adis Abeba en Ethiopie.
Cette nouvelle fragilise un peu plus l’espoir d’un apaisement du pays au bord de la guerre civile.

Les deux délégations ne sont d’accord pour le moment que sur une seule chose, il n’y aura pas de rencontre directe tant que n’aura pas été établi un ordre du jour approuvé par les deux camps. Bref un texte qui expliquerait comment les discussions se dérouleront, ce qui pourrait prendre un ou deux jours selon des sources diplomatiques.

Hier les belligérants du Soudan du Sud se sont chacun entretenus avec des représentants des pays de la région.

Le conflit a débuté le 15 décembre. Il oppose l’armée régulière fidèle au président Salva Kiir et les milices rebelles qui soutiennent l’ex-vice-président Riek Machar.

Les combats auraient déjà fait des milliers de morts et mis des centaines de millions de personnes sur les routes. Bor est la ville la plus touchée par les affrontement, elle a plusieurs fois changé de mains. La communauté internationale craint que ce conflit, démarré sur le terrain politique, ne vire à la guerre ethnique.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Michael Schumacher, un anniversaire dans le coma