DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Scandale de corruption: le Premier ministre turc dénonce un "complot"


Turquie

Scandale de corruption: le Premier ministre turc dénonce un "complot"

En Turquie, le Premier ministre estime que son pays est victime d’une “tentative d’assassinat”. Recep Tayyip Erdogan fait allusion au scandale de corruption qui éclabousse le pouvoir exécutif.

Dans une allocution ce samedi, le chef du gouvernement islamo-conservateur s’en est pris à ceux qui, selon lui, veulent déstabiliser la Turquie, parlant de “complot” perpétré par des magistrats.

“Ils ont tenté de faire un coup d’Etat judiciaire, a-t-il dit, ils ont tenté de s’emparer de la souveraineté populaire et de remettre le pouvoir aux juges”. Mais on ne se laissera pas faire, a-t-il réitéré.

Cette crise s’inscrit dans le cadre d’une lutte de pouvoir entre le parti gouvernemental, l’AKP, et un de ses anciens alliés, une puissante association musulmane appelée “hizmet” ayant des ramifications à l‘étranger et ayant une forte influence dans la police et la magistrature.

Ce scandale de corruption a conduit à la démission de trois ministres. En réponse, Recep Tayyip Erdogan a limogé plusieurs policiers et magistrats.

Certains opposants sont descendus dans les rues ces derniers jours pour réclamer la démission du gouvernement.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Les caprices du ciel se font toujours sentir dans les îles britanniques et en Bretagne