DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Départ d'un brise-glace américain pour l'Antarctique


monde

Départ d'un brise-glace américain pour l'Antarctique

Après Moscou et Pékin, c’est au tour de Washington d’envoyer des secours en Antarctique. Le Polar Star, brise-glace des gardes-côtes américains, a pris le large depuis l’Australie ce dimanche, avec à son bord du matériel et des provisions. Sa mission: dégager les equipages russes et chinois pris au piège de la banquise. Le navire russe Akademik Chokalskii est à l’arrêt depuis dix jours, à une centaine de kilomètres de la base francaise Dumont d’Urville. Lui-même devait ouvrir la voie au bateau affrété par les autorités chinoises, le Dragon des Neiges, qui avait permis cette semaine d‘évacuer en hélicoptère une cinquantaine de scientifiques et de touristes restés bloqués jusque-là, et qui ont pu rejoindre un navire australien. Le navire chinois est prisonnier d’une couche de glace qui peut atteindre quatre mètres d‘épaisseur et s‘étend sur une vingtaine de kilomètres. Des conditions climatiques extrêmes qui ont contraint les scientifiques à reporter plusieurs programmes de recherche.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Elections sous haute tension au Bangladesh