DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Elections sous haute tension au Bangladesh


Bangladesh

Elections sous haute tension au Bangladesh

Le scrutin qui se tient ce dimanche s’annonce marqué par une faible participation. Les épisodes de violences se sont multipliés ces derniers mois, plus d’une centaine de bureaux de vote ont été la cible d’attaques. D’autres ont encore été incendiés ce matin par plusieurs milliers de manifestants au nord du pays. Mais l’issue de ces législatives s’annonce sans surprise. La chef du gouvernement Sheikh Hasina Wajed devrait l’emporter haut la main. Les Etats-Unis et l’Union Européenne ont renoncé à envoyer des observateurs. Le parti au pouvoir n’a pas d’adversaires dans la moitié des circonscriptions. L’ancienne première ministre Khaleda Zia, à la tête de l’opposition, a appelé à boycotter le scrutin. Les nationalistes ont réclamé, sans succès, la mise en place d’un gouvernement neutre et provisoire avant les élections. Les heurts ont déjà causé plusieurs centaines de morts, mais le déploiement de 50 000 soldats n’a pas suffi à mettre un terme à ces affrontements.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Un froid polaire déferle sur les grandes plaines américaines