DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Un froid polaire déferle sur les grandes plaines américaines


Etats-Unis

Un froid polaire déferle sur les grandes plaines américaines

Après la tempête de neige qui a frappé le Nord-Est des Etats-Unis, c’est désormais un froid glacial venu de l’Arctique qui s’apprête a déferler sur les grandes plaines d’Amérique du Nord.

La province de Terre-Neuve-et-Labrador a été particulièrement touchée par le blizzard. 38 centimètres de neige sont tombés samedi. Les habitants de l‘île de Terre-Neuve ont subi des coupures de courant massives.

A New York, où il est tombé jeudi vingt centimètres de neige et où des dizaines de passagers sont restés bloqués à l’aéroport, à cause de l’annulation de leurs vols, les très basses températures ne seront pas de retour avant mardi. Cet épisode de grand froid est un défi pour le nouveau maire de New York qui vient d’entrer en fonction. Bill de Blasio a tenu à montrer l’exemple en déblayant la neige devant le porche de sa maison de Brooklyn.

Le pire en terme de froid, reste à venir. On attend cet après-midi des températures record : – 24 à Pittsburgh et jusqu‘à – 29 à Chicago, dont l’aéroport est l’un des plus touchés. A l‘échelle nationale, plus de 1200 vols ont été annulés et plus de 6000 retardés, entraînant une certaine pagaille, au moment de récupérer ses bagages.

Dans le Wisconsin, un match important du championnat de football américain doit se tenir aujourd’hui dans un stade ouvert. La température ressentie pourrait descendre jusqu‘à – 28. La vague de froid a fait au moins onze morts aux Etats-Unis depuis le 1er janvier.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

L'agent de Michael Schumacher met en garde contre les rumeurs