DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Irak : l'appel aux armes du Premier ministre

Vous lisez:

Irak : l'appel aux armes du Premier ministre

Taille du texte Aa Aa

Aider les forces gouvernementales et chasser les terroristes de la ville… C’est l’appel qui a été lancé par le Premier ministre irakien aux habitants de Fallouja, dont le contrôle a été perdu la semaine dernière par les autorités.

Fallouja et des quartiers de Ramadi ont été le théâtre de violents combats ces derniers jours, combats qui ont fait au moins 200 morts.

Nouri al-Maliki a déclaré hier que pour éviter des combats dans la ville, les habitants et les chefs de tribu devaient en chasser les insurgés. Le Premier ministre a aussi ordonné aux forces de sécurité de “ne pas frapper des zones résidentielles dans Fallouja”.

C’est la première fois que des hommes armés prennent le contrôle de zones urbaines depuis la chute de Saddam Hussein et l’invasion américaine de 2003.

Les insurgés, sunnites, se réclament de l’Etat islamique d’Irak et du Levant (EIIL), un groupe lié à Al Qaïda.

L’armée iranienne a par ailleurs proposé son aide à l’Irak pour combattre ces militants.