DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Kirkouk cible d'un kamikaze, Ramadi bombardée


Irak

Kirkouk cible d'un kamikaze, Ramadi bombardée

Au moins trois morts et 65 blessés dans l’explosion d’un camion piégé à Kirkouk, dans le nord de l’Irak.
L’attaque s’est produite dans la matinée lorsqu’un kamikaze a précipité son camion chargé d’explosifs contre l’entrée du poste de police de Quriyah dans le centre-ville.
Parmi les victimes, deux policiers et un civil. 14 enfants figurent parmi les blessés.

Les autorités ne savent pas qui exactement se cache derrière cette attaque mais les fidèles d’Al-Qaïda sont revenus en force en Irak. Ces derniers jours, des combattants de l’Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL) ont pris le contrôle de Fallouja ( samedi dernier) et de plusieurs quartiers de Ramadi, à l’ouest de Bagdad.

Ce mardi après-midi, l’armée irakienne a mené une frappe aérienne sur Ramadi, tentant de regagner du terrain après avoir échoué la nuit dernière avec ses troupes au sol.
Un porte-parole militaire annonçait 25 insurgés tués à la mi-journée.

Concernant Fallouja, l’assaut ne sera pas lancé dans l’immédiat. Le gouvernement veut “éviter de faire couler le sang des habitants”.
Mais des renforts militaires continuaient de prendre position autour de la ville.
De nombreux habitants ont fui et trois fortes explosions ont été entendues ce matin.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Angela Merkel et ses béquilles à la Chancellerie