DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Dieudonné a perdu au 2ème round contre l'Etat français


monde

Dieudonné a perdu au 2ème round contre l'Etat français

L’affaire Dieudonné a connu plusieurs rebondissements ce jeudi. L’humoriste controversé n’a pas pu savourer son premier triomphe très longtemps. En début d’après-midi, le tribunal administratif de Nantes avait suspendu l’arrêté préfectoral qui empêchait la tenue de son one-man-show dans la salle du Zénith de Saint-Herblain, mais en début de soirée, la contre-attaque du ministre français de l’Intérieur a payé. Le Conseil d’Etat, saisi par Manuel Valls, a tranché en maintenant l’interdiction du spectacle de Dieudonné M’bala M’bala à Nantes. Au cours de l’audience au tribunal administratif qui a duré deux heures, l’avocat de l’artiste avait souhaité qu’il reste libre de jouer. Les avocats de l’Etat avaient au contraire dénoncé “ses propos antisémites indignes”. “Il a pris ses responsabilités, avait plaidé l’un d’entre eux, on n’est plus dans le domaine de l’humour, on ne peut plus se réclamer de la liberté d’expression”.

Le ministre de l’Intérieur est finalement parvenu à ses fins. Il avait expliqué dans la journée que “le rôle d’un responsable politique était de prendre des risques et de réagir”. Le tribunal administratif d’Orléans doit statuer également sur le spectacle de Dieudonné. Il examine deux recours contre l’interdiction d’une représentation vendredi soir à Tours. Ces dernières années, une quinzaine d’arrêtés pris par des maires qui voulaient empêcher le passage de l’humoriste provocateur dans leur ville avaient été annulés en justice au nom de la liberté d’expression. En 2012, la ville de La Rochelle avait même été condamnée à verser plus de 40 000 euros à la société de production de Dieudonné pour avoir interdit un de ses spectacles.

Le Zénith de Nantes affichait un taux de remplissage de près de 90%, soit près de 5 600 places vendues. La polémique va forcément s’amplifier. Selon un récent sondage, les Français sont extrêmement partagés : 52% se disent favorables à l’interdiction des prestations de Dieudonné M’bala M’bala.

Prochain article

monde

Les satellites français, les composants américains et les soupçons des Émirats arabes unis