DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

France : la justice en faveur de l'extradition de Moukhtar Abliazov

Vous lisez:

France : la justice en faveur de l'extradition de Moukhtar Abliazov

Taille du texte Aa Aa

Vive déception et incompréhension dans le camp de l’opposant kazakh Moukhtar Abliazov, soupçonné de malversations financières et arrêté en France en juillet. La justice française s’est prononcée ce jeudi en faveur de l’extradition de l’ancien ministre et oligarque. Une extradition vers la Russie ou l’Ukraine. La chambre de l’instruction de la Cour d’Appel d’Aix-en-Provence, qui a examiné une double demande formulée par Kiev et Moscou, a exprimé sa préférence pour la Russie.
Elle a suivi les réquisitions de l’avocate-générale qui a estimé que Moukhtar Abliazov devait être considéré davantage comme un “délinquant de grande envergure” que comme un opposant politique.

Abliazov est une physicien de formation ayant fait fortune dans les années 1990 dans le négoce et notamment l’immobilier et recherché via un mandat d’arrêt international par son pays, par l’Ukraine et par la Russie. Et ce, en raison de malversations financières à grande échelle auxquelles il se serait livré en tant que dirigeant et principal actionnaire de la banque kazakh BTA entre 2005 et 2009.

Son avocat a annoncé qu’il allait introduire un pourvoi en cassation. La famille d’Abliazov a estimé que la décision de la justice était une “honte pour la France”.

Avec AFP et Reuters