DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Fallouja profite d'une accalmie


Irak

Fallouja profite d'une accalmie

En Irak, après plus d’une semaine de lutte incessante entre les forces irakiennes et les insurgés islamistes la ville de Fallouja semble avoir retrouvé un peu de calme.

Selon le Croissant-Rouge, les violences de ces derniers jours ont contraint plus de 13 000 familles à quitter la ville. Celles qui sont restées tentent de vivre normalement malgré l’atmosphère lourde qui pèse sur la cité irakienne contrôlée depuis une semaine par des djihadistes.

“La situation est bonne et le marché est approvisionné. Tous les magasins sont ouverts et nous demandons à toutes les familles qui ont quitté Fallouja de revenir”, dit un Irakien.

Alors que le Premier ministre irakien, Nouri al-Maliki a promis d‘éradiquer Al-Qaida et ses alliés, les habitants de Fallouja vivent dans la crainte permanente d‘être piégés au milieu des combats.

“L’armée a bombardé les quartiers résidentiels de la ville. Des obus sont tombés au hasard sur des zones où il n’y avait même pas de combattants. Ils sont tombés sur d’innocentes familles. Les gens ne pouvaient pas rester chez eux, alors ils ont fuit”, explique un habitant de Fallouja.

Vingt mille militaires encerclent Fallouja tandis que la branche locale d’Al-Qaida, l’Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL), occupe la ville. Selon les habitants, les troupes à la périphérie n’auraient pour l’instant pas tenté d’entrer dans Fallouja. .

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Centrafrique : le président Djotodia et son Premier ministre démissionnent