DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Thaïlande : lundi à Bangkok, le point de non-retour

Vous lisez:

Thaïlande : lundi à Bangkok, le point de non-retour

Taille du texte Aa Aa

En Thaïlande, les manifestations sont pacifiques, mais pour combien de temps encore ?

Une grande veillée était organisée ce soir à Bangkok par les pro-gouvernement, contre le projet des militants de l’opposition de bloquer complètement la capitale dès lundi.

Ces manifestants, tous derrière leur Première ministre Yingluck Shinawatra, veulent que l‘élection prévue le 2 février se déroule comme prévu.

“Je veux montrer mon soutien à un processus démocratique en Thaïlande pour que le pays aille de l’avant”, explique ce manifestant.

Sans relâche, l’opposition thaïlandaise réclame depuis novembre le départ de la chef du gouvernement et la mise en place d’un conseil du Peuple.

“Il faut faire très attention cette fois, pense cet analyste, car l’impasse reste totale : confrontation de la population, blocage politique, corruption. Tous ces paramètres qui ont déjà entraîné des coups d’Etat”.

Lundi, les anti-gouvernement ont prévu de bloquer tout le trafic automobile dans Bangkok et couper l‘électricité des bâtiments officiels.

L’armée va être déployée en masse lundi, et son attitude sera scrutée avec attention, car c’est d’elle que pourrait dépendre l’avenir du pays.