DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Liesse à Bangui après la démission de Djotodia


République Centrafricaine

Liesse à Bangui après la démission de Djotodia

L’armée française affirme contrôler Bangui au lendemain de la démission du Président Djotodia. Entre tirs sporadiques et tentatives de pillage, la tension reste néanmoins palpable dans la capitale centrafricaine. Une tension bravée par des milliers d’habitants en liesse, descendus dans la rue pour laisser éclater leur joie.

Michel Djotodia était accusé par la communauté internationale de passivité face aux violences interreligieuses qui opposent chrétiens et musulmans dans son pays. Convoqué hier par les dirigeants d’Afrique centrale pour un sommet extraordinaire à N’djamena, c’est au Tchad que l’ancien chef de l‘État a annoncé sa démission. Le Premier ministre, avec lequel Djotodia entretenait des très mauvaises relations, a également démissionné.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Auto-traduction

Prochain article

monde

Contestation en Ukraine : la répression policière fait plusieurs blessés à Kiev