DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Irak : des attentats à Bagdad au moment où Ban Ki-moon plaide le dialogue


Irak

Irak : des attentats à Bagdad au moment où Ban Ki-moon plaide le dialogue

Le secrétaire général des Nations Unies s’inquiète des problèmes de sécurité en Irak : L’ONU a enregistré plus de 8000 morts en 2013, un niveau record depuis cinq ans.

Ban Ki-moon, en visite à Bagdad, a appelé les autorités irakiennes à faire cesser ces violences.

“J’exhorte les dirigeants du pays à s’attaquer aux causes profondes des problèmes, de tous les problèmes et des griefs”, a-t-il déclaré. Et le patron de l’ONU de plaider pour un dialogue politique global.

Ce à quoi le Premier ministre Nouri al-Maliki a répondu : pas question de dialoguer avec Al-Qaïda.

Car effectivement, les autorités irakiennes font face depuis plusieurs semaines à une montée en puissance de la contestation, alimentée notamment par des groupes insurgés sunnites proches d’Al-Qaïda.

Des insurgés qui se sont emparés de plusieurs villes comme Falloujah et Ramadi, obligeant la population à fuir.

Les combats qui opposent les forces de l’ordre à ces groupes radicaux ont fait plus de 250 morts en l’espace de quinze jours.

Et cette violence tend à se propager. Ce lundi, plusieurs attentat ont été commis à Bagdad, dans des quartiers à majorité chiite.
Des attaques à la voiture piégée ont fait une vingtaine de morts.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Irak: explosions meurtrières à Bagdad en marge de la visite de Ban Ki-moon