DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Conférence de presse de François Hollande : les attentes de la presse étrangère


France

Conférence de presse de François Hollande : les attentes de la presse étrangère

Notre correspondant à Paris, Giovanni Magi, faisait partie des centaines de journalistes qui ont assisté à la conférence de presse tant attendue du président français François Hollande ce mardi. Il a été interrogé par notre collègue Raphaële Tavernier avant que ce rendez-vous de près de trois heures ne s’achève.

Raphaële Tavernier, euronews : les récentes révélations sur la vie privée du président français ont-elles parasité ce grand oral devant la presse?

Giovanni Magi, euronews : “Finalement non, car le président de la République n’a pas évoqué l’affaire pendant son discours d’introduction. C’est le président de l’Association de la presse présidentielle qui l’a abordée en posant la question. Le président de la République a répondu très brièvement en disant qu’il s’agissait d’une affaire de vie privée et donc que, comme telle, elle devait être traitée en privée.

Raphaële Tavernier : “François Hollande s’est donc contenté de repousser la question. Avez-vous senti les journalistes déçus? Frustrés?

Giovanni Magi : “j’ai sollicité plusieurs confrères avant la conférence de presse : des journalistes américains, italiens, espagnols, qui viennent de pays dans lesquels on parle plus facilement des affaires privées des personnalités politiques. Tous sont d’accord pour dire que la France était peut-être en train de changer.
Peut-être qu’elle est en train d’avoir une présidence “normale”, justement comme disait Francois Hollande pendant la campagne electorale. Peut-être, que la présidence française, même dans ce cas-là, est en train de devenir un peu plus normale par rapport aux autres pays où la vie privée des politiciens est toujours sous les projecteurs.

Raphaële Tavernier : “Il s’agissait de la troisième conférence de presse de François Hollande depuis le début de son quinquennat. Lors de ses voeux il avait lancé de nouveaux projets économiques. Alors, outre la polémique autour de sa vie privée, que peut-on retenir des déclarations de François Hollande ?

Giovanni Magi : “l’annonce la plus importante a été la fin des cotisations familiales d’ici 2017 pour les entreprises et les travailleurs autonomes, ce qui veut dire 30 milliards d’euros de charges en moins. Autre annonce, celle de la réduction des dépenses publiques. En plus des 15 milliards d’euros de réduction en 2014, il y aura entre 2015 et 2017, des économies à hauteur de 50 milliards d’euros.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Vie privée, vision publique, par François Hollande