DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le plancton, cet étonnant poumon secret de la Terre


science

Le plancton, cet étonnant poumon secret de la Terre

En partenariat avec

Villefranche sur Mer, dans le sud de la France. La Méditerranée, ici, tout le monde la connaît. Mais personne où presque ne connaît son premier occupant : le plancton.

Une équipe de scientifiques part justement en mer pour une pêche quelque peu originale. Dans leur filet, on pourrait penser qu’il n’y a rien… Et pourtant, dans ce qui n’est en apparence que de l’eau salée, il y a beaucoup de choses intéressantes….

“On a l’impression que c’est invisible, mais c’est parfaitement visible, ce sont des petits animaux qui font 1 à 2 centimètres. Là, il y a une “salpe” qui se balade.”, sourit le biologiste français Christian Sardet à bord du bateau.

Une salpe ? Ce n’est pas un gros mot, c’est une sous-classe de plancton.

Le mot “plancton” vient du grec ancien “planktos”, qui signifie errer ou dériver.

Christian Sardet vient de publier un ouvrage entièrement consacré au plancton. Un livre étonnant qui présente quelque 550 photos prises avec une variété de caméras, appareils photos, objectifs, loupes et microscopes.

Des images qui révèlent la singularité et l’ingéniosité de ces organismes fantasmagoriques.

Le plancton, c’est la vaste communauté de tous les êtres vivants qui dérivent au gré des courants marins : les bactéries, les algues, les embryons, les larves, le krill et les méduses qu’elles soient microscopiques ou géantes.

Un peuple invisible, animal et végétal, qui constitue près de 98% de la biomasse des océans.

“Ce sont des animaux, ça c’est un “copépode”, c’est un cousin des crevettes, c’est quasiment comme une vache, un vache de l’océan !”, explique un chercheur devant son écran.

Des créatures parfois effrayantes, parfois proches d’animaux qu’on connaît, parfois tout simplement sublimes. Les scientifiques viennent d’en répertorier prés de 250 000 et ils imaginent qu’il existe un million d’espèces différentes. Certaines communiquent, possèdent des neurones. D’autres ont un cœur qui bat.

C’est grâce au plancton que vous pouvez mettre de l’essence dans votre voiture. En effet, depuis plus d’un milliard d’années, les organismes du plancton se déposent au fond des océans quand ils meurent. Cette couche de sédiments organiques fossilise et produit le pétrole.

Christian Sardet nous plonge au cœur de l’évolution puisque le plancton originel est apparu il y a 3,5 milliards d’années. C’est grâce à lui et à sa production d’oxygène que sont apparus les premiers animaux unicellulaires qui sont les ancêtres de toutes les espèces animales marines et terrestres.

“Chaque fois qu’on respire, une fois sur deux, on devrait dire “Merci plancton !” Parce que la moitié de l’oxygène provient du plancton. Le reste ce sont les plantes et les forêts”, note Christian Sardet.

Le rôle que joue le plancton végétal est primordial puisque qu’il absorbe d’énormes quantités de gaz carbonique. C’est lui qui régule, à travers le cycle du carbone, la température, le climat et l’acidité des océans.

Le choix de la rédaction

Prochain article

science

L'avenir menacé de l'ours brun de l'Himalaya