DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Ronaldo, Heynckes, Angerer : réactions des stars 2013 du football


Sport

Ronaldo, Heynckes, Angerer : réactions des stars 2013 du football

C’est désormais le roi de la planète football. Cristiano Ronaldo a obtenu son deuxième Ballon d’Or, remis par la Fifa et France Football.
L’attaquant du Real Madrid a tenu à rendre hommage à Pele, lauréat d’un Ballon d’Or d’honneur à Zurich pour l’ensemble de sa carrière.

“C‘était une légende du football et monter sur l’estrade à ses côtés pour le Ballon d’Or, c‘était un sentiment incroyable”, a déclaré Cristiano Ronaldo, avant d’ajouter : “je ne pouvais pas rêver d’une nuit plus belle”.

L’Allemagne, déçue de voir Franck Ribéry, l’attaquant du Bayern, finir troisième de ce classement, s’est consolée avec le sacre de Jupp Heynckes, élu meilleur entraîneur de l’année.

Retraité depuis l‘été, l’ancien entraîneur du Bayern a réussi le triplé Ligue des champions / Championnat / coupe d’Allemagne en 2013.

“Cette récompense, c’‘est comme un film avec un scénario qui prévoit que vous finissiez votre carrière sur une triple victoire avec le Bayern Munich et puis que vous soyez sacré entraîneur de l’année”, a réagi Jupp Heynckes.

La gardienne de but allemande, Nadine Angerer, a elle obtenu le Ballon d’Or féminin. Elle évoluait la saison dernière à Francfort. Elle s’est surtout illustrée en équipe nationale, en arrêtant deux pénalties en finale de l’Euro face à la Norvège. L’Allemagne était alors devenue championne d’Europe.

“Je n’arrive pas à y croire. Je crois qu’il va me falloir un ou deux jours pour réaliser, je suis très fière”, a-t-elle déclaré.

Zlatan Ibrahimovic a lui remporté le Prix Fifa Puskas 2013, autrement dit le prix du plus beau but de l’année et la Fédération afghane de football, celui du Fair play.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Auto-traduction

Prochain article

Sport

Dakar : Despres pour l'honneur, premier succès pour Al-Attiyah