DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Vie privée, vision publique, par François Hollande


France

Vie privée, vision publique, par François Hollande

Plus de 2 heures et demi de conférence de presse, pour évoquer la France, son avenir et ses défis, et aussi pour répondre aux interrogations sur sa vie privée.

Car s’il est un sujet sur lequel François Hollande était attendu, c’est bien celui de sa relation présumée avec l’actrice Julie Gayet. Le président français a reconnu que son couple avec Valérie Trierweiler traversait des “moments douloureux”. Mais il n’a pas voulu s’appesantir.

“J’ai un principe, c’est que les affaires privées se traitent en privé, dans une intimité respectueuse de chacun”, a-t-il déclaré. Et d’ajouter que ce n‘était “ni le lieu, ni le moment” d’en parler.

Cette question étant provisoirement écartée, le chef de l’Etat a surtout fixé un cap économique et social. Il a notamment détaillé son “pacte de responsabilité”.

Il s’agit de proposer aux entreprises des réductions de charges en échanges d’embauches. Le tout s’accompagne d’une réduction des dépenses publiques.

“Cette année, a précisé François Hollande, nous allons réaliser 15 milliards d‘économies. Alors que nous reste-t-il à faire ? Entre 2015 et 2017, nous devrons dégager au moins 50 milliards de plus. C’est beaucoup. Cela n’a même jamais été fait. C’est l‘équivalent néanmoins, si l’on ramène les choses à leur réalité, à 4% de l’ensemble des dépenses collectives, 4% seulement! “

Concernant la politique étrangère, le chef de l’Etat a salué les interventions militaires françaises au Mali et en Centrafrique.

François Hollande a également parlé d’Europe, en insistant sur le rôle, central à ses yeux, du couple franco-allemand qu’il souhaite renforcer.

“Je fais trois propositions, a-t-il lancé. Une initiative pour une convergence économique et sociale entre la France et l’Allemagne (…). Deuxième initiative : nous coordonner pour la transition énergétique. L’idée c’est de faire une grande entreprise franco-allemande pour la transition énergétique. Une belle alliance.
Enfin la dernière initiative pourra surprendre. Moi je souhaite qu’il y ait un couple franco-allemand qui puisse agir pour l’Europe de la Défense. Montrer une responsabilité commune pour la paix et la sécurité dans le monde.”

Enfin, il a rappelé son engagement de tout faire pour obtenir la libération des 6 otages français dans le monde, dont les 4 journalistes détenus en Syrie.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Nucléaire : Budapest et Moscou signent un accord de coopération