DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Egypte : un référendum constitutionnel aux allures de plébiscite pour le Général Al-Sissi

Vous lisez:

Egypte : un référendum constitutionnel aux allures de plébiscite pour le Général Al-Sissi

Taille du texte Aa Aa

Sécurité maximum en Egypte au deuxième et dernier jour du référendum sur la nouvelle constitution, qui renforce le pouvoir de l’armée. 160.000 soldats et 200.000 policiers étaient déployés à travers le pays. Sur les deux jours de scrutin, ils ont procédé à 350 arrestations pour troubles aux opérations de vote. 9 personnes sont mortes au Caire dans la répression de manifestations de soutien au président islamiste Mohamed Morsi, destitué en juillet. Ses partisans avaient appelé au boycott.

Le Caire, où l’affluence était continue. Sur les 53 millions d’inscrit les partisans de l’homme fort du pays, le général Al-Sissi constituaient le gros des troupes. Un référendum aux allures de plébiscite donc pour le chef de l’armée. Déjà ministre de la Défense et vice-premier ministre, le général Al-Sissi ne cache d’ailleurs pas ses ambitions présidentielles.

“C’est quelqu’un qui rétablit l‘égalité entre hommes et femmes, face au travail notamment, et aussi l‘égalité en droit des retraités et des personnes âgées. Cette constitution est bien pensée,” commentait une électrice.

Des témoins ont accusé les soldats de faire pression sur les électeurs en scandant “Sissi, oui !” à l’entrée des bureaux de vote de la capitale.

Et notre correspondant au Caire, Mohammed Shaikhibrahim, de conclure : “il y a une division entre ceux qui soutiennent la constitution comme première étape d’une amélioration et ceux qui la rejettent comme une consécration de l’hégémonie de l’armée sur la vie politique. Et puis entre les deux, on trouve une troisième partie qui refuse de participer pour exprimer son insatisfaction par rapport à la situation dans laquelle se trouve le pays.”