DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Hollande et son supposé virage libéral : réactions positives à Berlin


Allemagne

Hollande et son supposé virage libéral : réactions positives à Berlin

A Berlin comme à Bruxelles, la première conférence de presse de François Hollande de 2013 a été accueillie de façon plutôt positive. Les gestes du président français vers les entrepreneurs, son affirmation qu’il est un social-démocrate plus qu’un socialiste, sont des signes qui ont plu au ministre allemand des Affaires étrangères.

Frank Walter Steinmeier :
“Les choses qu’a dites le président français hier étaient premièrement courageuses et deuxièmement, je trouve que dans la presse ses propos n’ont pas été assez valorisés par rapport à d’autres sujets soi-disant intéressants”.

L’approbation est venue également des conservateurs de la CDU d’Angela Merkel, mais certains analystes restent réalistes, voire sceptiques quant à un réel changement de politique :

“La France est – au moins sur le papier – un Etat centralisé et ce que le Président dit devrait être fait, estime Daniel Gros, du Centre des Etudes politiques européennes. Mais dans la réalité, il y a souvent de la résistance de la part de la population et du parti. Nous l’avons vu à plusieurs reprises. Sarkozy a finalement échoué à cause de cela et Hollande doit essayer de nouveau”.

Dans la presse allemande les commentaires étaient d’une teneur plutôt positive également ce mercredi, un éditorialiste estimant que Hollande prenait enfin le chemin de Blair et de Schröder… Un autre avertissant que Berlin allait être très vigilant quant à ce supposé virage libéral de la France en 2014.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Nouvel assaut d'immigrants contre l'enclave espagnole de Melilla