DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Ski alpin : le manque de neige chamboule la Coupe du monde


Sport

Ski alpin : le manque de neige chamboule la Coupe du monde

Les meilleures skieuses de la planète ne dévaleront pas les pistes de Garmish-Partenkirchen les 25 et 26 janvier prochain. La descente et le super-G programmés ces jours-là ont été délocalisés dans la station italienne de Cortina d’Ampezzo car il n’y a pas assez de neige en Bavière et les températures y sont trop élevées pour faire fonctionner les canons.

“Il n’y aura plus beaucoup de stations de ski en Allemagne passé 2050”, affirme Juergen Schmude, professeur à l’Université de Münich. “La tendance lourde, c’est de procéder à toujours plus d’investissements afin de garantir l’enneigement durant les 15 ou 20 ans qui viennent. Mais après, il faudra vraiment réfléchir à la pérennité de l’industrie du ski.”

Le réchauffement de la planète et ce que cela induit – le manque de neige dans les Alpes – a déjà forcé les organisateurs de la Coupe du monde à annuler ou déplacer les slaloms de Münich et de Zagreb qui devaient se courir au début du mois.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

Sport

Seedorf revient au Milan AC