DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Un référendum constitutionnel pour renforcer l'armée en Egypte


Egypte

Un référendum constitutionnel pour renforcer l'armée en Egypte

Deuxième jour de référendum en Egypte : les électeurs sont appelés à se prononcer sur des modifications constitutionnelles demandées par le pouvoir en place. Le principal dirigeant égyptien aujourd’hui, c’est cet homme, Abdel Fatah al-Sissi, également vice-Premier ministre et ministre de la Défense.

Il envisage également de se présenter à l‘élection présidentielle plus tard dans l’année, et un résultat positif – comme c’est à prévoir – de ce référendum devrait le conforter dans ces choix et renforcer encore son pouvoir.

Al-Sissi peut se targuer d’un fort soutien de la population égyptienne ; il a en tous cas assuré que ce scrutin était la première étape d’une vraie transition démocratique.

Hier, des heurts, en marge des manifestations des partisans de Mohammed Morsi, le président renversé par l’armée en juillet, ont fait neuf morts. L’armée a arrêté pas moins de 250 personnes. les Frères Musulmans, soutien de Mohammed Morsi, ont été déclarés organisation terroriste et ses membres sont désormais pourchassés partout en Egypte.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Les législatives anticipées maintenues au 2 février en Thaïlande