DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Venezuela : Nicolas Maduro promet de ne pas dévaluer le bolivar en 2014


économie

Venezuela : Nicolas Maduro promet de ne pas dévaluer le bolivar en 2014

Changement de ministre des finances au Vénézuéla : pour redonner un nouveau souffle à la gestion des affaires économiques du pays, le président venézuélien Nicolas Maduro a nommé l’ex secrétaire d’Etat chargé des banques publiques Marco Torres, un chaviste de la première heure, au poste de nouveau ministre des finances.
Parallèlement, le président vénézuélien s’est engagé à ne pas dévaluer le bolivar en 2014, en dépit d’une envolée des devises au marché noir qui alimente inflation, les pénuries de produits et le déficit fiscal de cet Etat pétrolier.
Selon une estimation, le rythme de l’inflation a atteint 56% en 2013 pour une croissance économique de 1,6%.
Pour limiter cette envolée des prix, Maduro a imposé fin 2013 plusieurs mesures économiques dont la limitation des bénéfices des opérateurs privés et la baisse forcée des tarifs de nombreux produits. Début janvier, il a annoncé la hausse de 10% du salaire minimum.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

économie

Chine : le luxe a perdu de son éclat