DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le Premier ministre turc purge la justice


Turquie

Le Premier ministre turc purge la justice

Le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan poursuit sa reprise en main énergique et controversée de la police et la justice. Le Haut-conseil des juges et procureurs a ordonné la mutation d’une vingtaine de procureurs, dont le procureur général d’Istanbul. Le même organisme va également ouvrir une enquête sur plusieurs magistrats d’Istanbul récemment dessaisis de l’enquête anticorruption qui vise le gouvernement.

Depuis le 17 décembre, le gouvernement est en effet dans la tourmente judiciaire. Plusieurs dizaines de patrons, hommes d’affaires ou élus réputés proches du Premier ministre sont poursuivis pour fraude, blanchiment d’argent et corruption.

Un Premier ministre qui pourrait faire voter dès la semaine prochaine sa réforme judiciaire, destinée à renforcer le contrôle politique sur les magistrats. Pour l’opposition, c’est une tentative d‘étouffer le scandale anticorruption qui éclabousse le sommet de l’Etat.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Ukraine: les députés adoptent des projets de loi dans la précipitation