DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Dublin et Budapest mettent fin à 14 ans d'affaire Tobin

Vous lisez:

Dublin et Budapest mettent fin à 14 ans d'affaire Tobin

Taille du texte Aa Aa

Quatre jours : c’est le temps qu’aura passé le chauffard irlandais Ciaran Tobin dans une cellule hongroise. Budapest a tenu parole : il a été escorté vers son pays où il finira de purger sa peine.

La justice hongroise l’avait condamné par contumace en 2002 à trois ans de prison, ramenés en appel à 18 mois, pour excès de vitesse ayant entraîné la mort.

Les faits remontent à l’an 2000. C’est ici, dans le village de Leanyfalu, à 25 kilomètres de Budapest, que la voiture de Ciaran Tobin, alors agent d’assurance expatrié en Hongrie, fait une embardée sur le trottoir, tuant deux enfants de 2 et 5 ans.

14 ans après les faits, leur père, Bence Zoltai, a enfin le sentiment que justice a été faite. “Effectivement, il doit purger sa peine, et il peut aller la purger en Irlande s’il préfère, on s’en moque, mais il devrait prendre le temps de réfléchir à ce qu’il a fait,” a-t-il confié à notre correspondante à Budapest, Andrea Hajagos.

Ciaran Tobin avait fini par se rendre fin 2011 à la justice irlandaise. Il n’a accepté de répondre de ses actes en Hongrie qu‘à condition de purger l’essentiel de sa peine dans son pays.
Il pourra théoriquement faire une demande d’amnistie, mais selon des juristes irlandais, seuls l’obtiennent ceux qui ont subi une sérieuse injustice.