DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

16 000 anti-avortement manifestent à Paris


France

16 000 anti-avortement manifestent à Paris

Poussés par le retour en arrière de l’Espagne, les anti-avortement français battent le pavé. Chaque année depuis 2005 ils se réunissent à l’occasion de l’anniversaire de la loi Veil pour la conspuer. D’habitude ils ne sont qu’une poignée mais cette année, des Espagnols sont venus grossir les rangs du rassemblement.

“La Pologne a été la première en Europe à limiter le droit à l’avortement. Ça arrive en Espagne. Je suis sûr que d’autres pays soutiendront les femmes enceintes pour défendre les droits et la dignité de l’enfant.” “Les femmes qui subissent un avortement n’ont pas toujours le choix. Elles se sentent parfois très seules, ou on les pousse, et plus tard elles disent ‘si j’avais su’, et elles pleurent.”

Ce qui agace ces manifestants, c’est le projet d’amendement qui prévoit de supprimer l’idée de la nécessaire « situation de détresse » de la femme pour pouvoir recourir à l’IVG en France. Situation qui, de fait, n’est pas requise dans la plupart des cas.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Sept ans après le meurtre d'un journaliste turco-arménien, des manifestants demandent justice