DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

L'ONU invite l'Iran à la conférence de paix sur la Syrie, remous à Genève II


Suisse

L'ONU invite l'Iran à la conférence de paix sur la Syrie, remous à Genève II

Ban Ki-Moon, le secrétaire général des Nations-Unis, a lancé cette proposition dimanche pour mettre fin au conflit qui a fait plus de 130.000 morts en près de trois ans.

L’Iran devrait participer à la conférence de paix à partir de mercredi. Téhéran s’est engagé à jouer “un rôle positif et constructif”. Cela signifie que tous les pays clés liés au conflit seront présents à Montreux.

Cette conférence a été initiée par les États-Unis et la Russie pour trouver une solution politique au conflit.

Mais pour Washington, cette invitation doit être suspendue jusqu‘à ce que Téhéran approuve publiquement la déclaration de 2012 sur “la transition politique”.

La Coalition nationale syrienne va encore plus loin. L’organe représentatif de l’opposition en exil menace de boycotter la conférence de paix si le secrétaire général de l’ONU persiste à y inviter l’Iran.

Bachar al Assad a lui semé le trouble. Il aurait affirmé n’avoir aucune intention de quitter le pouvoir. Une solution passe par son départ ont rappelé notamment Washington, Londres et Paris.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Convaincre les jeunes Egyptiens, clef de l'avenir ?