DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Italie : le président du parti démocrate démissionne


Italie

Italie : le président du parti démocrate démissionne

Matteo Renzi, le nouveau numéro 1 de la gauche italienne sème le trouble au sein de son parti. Il vient de provoquer la démission du président du parti démocrate Gianni Cuperlo. Les deux hommes se sont ouvertement affrontés lors de la présentation d’un projet de nouvelle loi électorale. Un projet pour lequel Matteo Renzi a notamment consulté Silvio Berlusconi. Une rencontre qui n‘était pas du goût de l’aile gauche du parti.
Le chef du parti démocrate a balayé les critiques. “Avec qui aurais-je dû parler ? avec Doudou, le chien de Berlusconi ?” a-t-il lancé. “Avec qui d’autre que cette figure politique qui a crée et recrée Forza Italia. Toutes ces polémiques sur la réunion avec Berlusconi sont inutiles”.

Le poste de président occupé par Gianni Cuperlo est essentiellement honorifique. Mais sa démission est une illustration des tensions qui rongent le parti démocrate, un parti dont est issue l’actuel président du Conseil Enrico Letta. Maire de Florence, âgé de seulement 39 ans, Matteo Renzi ne cache pas sa volonté de mettre au rebus la vieille garde de la gauche italienne.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Exactions et tortures : un rapport accable Damas