DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Syrie : pour Ban Ki-moon, ''trop, c'est trop''


Suisse

Syrie : pour Ban Ki-moon, ''trop, c'est trop''

Le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon lance un appel à un cessez-le-feu immédiat en Syrie. Il s’exprimait depuis Montreux, en Suisse, où sont réunis les représentants du régime syrien et de l’opposition, qui doivent se retrouver à nouveau face à face vendredi pour d‘âpres négociations.

‘‘Les trois dernières années ont été semées d’horreurs. Les bombardements de civils et de villes, l’utilisation d’armes chimiques, les attaques terroristes, les exécutions, les meurtres et destructions. Trop, c’est trop. Il est temps de négocier’‘, a déclaré Ban Ki-moon en conférence de presse.

Le médiateur de l’ONU pour la Syrie, Lakhdar Brahimi, s’entretiendra séparément ce jeudi avec chacune des parties, qui pourraient négocier un cessez-le-feu localisé, un échange de prisonniers et la mise en place d’un couloir humanitaire. Mais les chances d’aboutir à un accord politique semblent aujourd’hui quasi nulles.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Grèce : le sauvetage d'un bateau de clandestins vire au drame