DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Grève dans les mines de platine d'Afrique du Sud


Afrique du Sud

Grève dans les mines de platine d'Afrique du Sud

La moitié de la production mondiale de platine est affectée par la grève des mineurs sud-africains.
80 000 hommes sont concernés. Pour l’heure, la grève semble bien suivie, en chansons pour certains…

Le syndicat majoritaire dans les mines de platine réclame un salaire de base presque deux fois et demi supérieur au niveau actuel, soit 840 euros par mois. Une demande jugée irréaliste par les patrons.

“Ils nous expliquent que si on ne travaille pas, on va mettre en danger l‘économie sud-africaine, qu’il y aura une crise, évidemment. Mais les travailleurs ont des demandes. Ce sont les mineurs qui travaillent au péril de leur vie sous terre et ne sont même pas assez payés pour survivre”, explique Stephen Dijo, représentant du syndicat AMCU.

Les mines de platine d’Afrique du Sud fournissent environ 70% de la production mondiale.
Trois groupes sont touchés par la grève, les numéro 1, 2 et 3 mondiaux du secteur.
La police sud-africaine a rappelé que c‘était au syndicat de faire respecter l’ordre, soulignant que les armes dangereuses étaient interdites et ajoutant que ses hommes seraient déployés dans toute la région. Les grèves de 2012 avaient été particulièrement violentes.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Russie : Lebedev, l'ex-associé de Khodorkovsi, bénéficie d'une libération anticipée