DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Une récession moins grave que prévu à Chypre

Vous lisez:

Une récession moins grave que prévu à Chypre

Taille du texte Aa Aa

Le ministre des finances chypriote prône l’optimisme. Il a annoncé que l‘économie du pays s’est contractée de 5,5% l’an dernier. C’est moins que prévu, grâce à la consommation des ménages et au tourisme.

Chypre, qui a reçu une aide internationale de dix milliards d’euros pour éviter un défaut de paiement, tablait sur une baisse de 7,7% de son PIB en 2013.

Pour éviter la faillite, l‘île a du liquider l’une de ses principales banques et restructurer la première, faisant payer les plus riches déposants.

Chypre est devenu le seul pays membre de l’Union Européenne à mettre en place des contrôles pour éviter les fuites de capitaux.