DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Erdogan propose de geler une partie de sa réforme judiciaire contestée

Vous lisez:

Erdogan propose de geler une partie de sa réforme judiciaire contestée

Taille du texte Aa Aa

Embourbé dans un scandale de corruption, le Premier ministre turc veut renforcer le contrôle des magistrats. Le parlement a donc adopté une partie du projet de loi controversé qui donne beaucoup de pouvoir au ministre de la Justice. Mais Recep Tayyip Erdogan a fait aussi un pas en arrière en proposant de “geler” certaines dispositions. Et il aurait adoucit sa réforme, sous la pression de Bruxelles.

“Certains disent que nous avons reçu des ordres de quelqu’un. Tayyip Erdogan n’agit pas sur ordre!”

Depuis mi décembre, des patrons, hommes d’affaires et élus proches du pouvoir sont poursuivis pour corruption. Le propre fils d’Erdogan a été inquiété. le Premier ministre a en retour engagé une purge inédite dans les rangs de la police et la justice.

“La crise dans le système judiciaire est suspendue pour l’instant, après que le gouvernement a accepté de geler un amendement important. L’option d’un changement constitutionnel est maintenant à nouveau à l’ordre du jour.”