DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Manchester United : Ivre, un supporter désespéré appelle la police pour parler à Alex Ferguson


monde

Manchester United : Ivre, un supporter désespéré appelle la police pour parler à Alex Ferguson

Cette année, Manchester United va mal, et ses supporters aussi. Mercredi soir, un supporter désespéré (et alcoolisé) a appelé le numéro d’appel d’urgence 999 au Royaume Uni et demandé à parler à l’ancien manager des ‘Red Devils’, Sir Alex Ferguson, après un nouveau fiasco de son équipe favorite.

La police a reçu l’appel aux alentours de 22h30, quelques minutes seulement après une énième défaite cette saison de Manchester, face à Sunderland en Coupe de la Ligue anglaise.

Déclarant d’emblée être “en état d’ivresse”, l’homme a demandé à parler à Ferguson, qui a pris sa retraite en mai dernier pour laisser la place au décrié David Moyes, afin de discuter de ce nouveau résultat décevant.

Voici la version intégrale du dialogue entre ce supporter et les forces de l’ordre britanniques :

La police a commenté avec humour dans un communiqué publié sur sa page Facebook jeudi : “Que votre équipe perde un match peut évidemment constituer un moment triste et déprimant. Cependant, nous voudrions rappeler, s’il-vous-plaît, que le numéro 999 est réservé aux cas d’urgence”.

“Si vous souhaitez discuter avec Sir Alex des derniers résultats de football, ajoute le communiqué, nous ne pouvons que vous encourager à vous adresser directement au Manchester United FC car vous aurez probablement (mais pas assurément) de bien meilleures chances de le joindre qu’en appelant la police.”

Déjà battus quatre fois en cinq matches en 2014, les Red Devils, géants du football européen, vivent une saison noire et pointent seulement à la septième place du Championnat d’Angleterre à 14 points du leader et rival historique Arsenal.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Vatican : l’internet est un « don de Dieu », selon le pape François