DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le gouvernement hongrois baisse le prix de l'énergie, trois mois avant les élections

Vous lisez:

Le gouvernement hongrois baisse le prix de l'énergie, trois mois avant les élections

Taille du texte Aa Aa

A trois mois des élections générales en Hongrie, le gouvernement veut à nouveau réduire le coût de l‘énergie. Il est sur le point de soumettre au parlement une nouvelle baisse des tarifs du gaz, de l‘électricité et du chauffage collectif.

L’opposition dénonce des cadeaux clientélistes.

En 2013, deux vagues successives de baisse avaient déjà permis de diminuer la facture des ménages de 20 %. En revanche, les tarifs restents inchangés pour les entreprises.

“Les fournisseurs d‘énergie bénéficient de monopoles. Donc, ces entreprises de service public doivent être à but non lucratif et nous ne sommes pas prêts à accepter qu’elles se fassent une marge trop importante, nous voulons rendre cette marge à la population. C’est pour cela que nous avons commencé à baisser les factures d‘énergie de manière significative”, a déclaré Antal Rogán, le chef du groupe parlementaire du Fidesz (ndlr : le parti du Premier ministre Viktor Orban, au pouvoir).

Viktor Orban a, par ailleurs, signé récemment avec Rosatum – le géant du nucléaire russe – un contrat d’installation de deux réacteurs pour sa centrale de Paks qui fournit plus de 40% de l‘électricité du pays.
Un pied de nez aux entreprises européennes qui attendaient que Budapest lance un appel d’offre.

“Alors que l’Union européenne a fait état de ses préoccupations à de nombreuses reprises concernant la baisse des prix de l‘énergie en Hongrie, le parlement hongrois a demandé l’an dernier officiellement au gouvernement de lutter contre la bureaucratie européenne”, rapporte Andrea Hajagos, journaliste au bureau de Budapest d’euronews.