DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Egypte : la révolution de 2011 commémorée dans la division et le sang


Egypte

Egypte : la révolution de 2011 commémorée dans la division et le sang

Un anniversaire de la révolution, un pays divisé et une journée sanglante. L’Egypte a étalé toutes ses facettes ce samedi, trois ans jour pour jour après le début des manifestations massives qui ont entraîné la chute d’Hosni Moubarak.

A l’appel du gouvernement, des milliers de personnes se sont rassemblées sur la place Tahrir au Caire afin de commémorer ce troisième anniversaire et apporter leur soutien au régime actuel soutenu par l’armée.

La journée a été marquée par la mort d’environ trente personnes, principalement au Caire et dans sa banlieue. Des centaines de partisans du président islamiste déchu Mohammed Morsi et des Frères musulmans ont été dispersés par la police.

Des jeunes de mouvements libéraux et laïcs issus de la révolution ont également manifesté notamment contre l’armée qui renoue, selon eux, avec les méthodes de l’ancien régime.

Plus de 700 personnes ont été arrêtées à travers le pays et deux attentats ont visé la police.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Allemagne : pollution de quatre millions de litres de fumier